Les couleurs du mois

On me demande régulièrement d'où proviennent les couleurs du mois, comment je les choisis ? Ma réponse est toujours la même : je ne les choisis pas ! J'effectue chaque fin de mois, en un rituel particulier, le tirage des couleurs, c'est-à-dire des énergies du mois à venir. C'est ce qui explique la répétition fréquente de certaines couleurs par moment et la liberté que je m'octroie alors, d'en tirer une troisième pour affiner la lecture de celles-ci. Il est ainsi utile de nous pencher sur ces répétitions pour avoir une vue d'ensemble d'une plus longue période. Chaque couleur, riche de sens, nous renvoie toujours à un travail à effectuer pour avancer dans notre vie. Quand des couleurs réapparaissent, elles nous indiquent que le travail n'est pas terminé et nous invitent à nous y replonger avec une conscience toujours plus aiguisée. Après le Noir en début d'année, c'est le Kaki qui revient ce mois-ci. Ces deux couleurs nous parlent à la fois de passages à effectuer, de deuils à faire et également de modifications de nos comportements affectifs pour nous rapprocher toujours plus de notre cœur. Les couleurs sont toujours une invitation à nous regarder, à regarder sincèrement où nous en sommes à un instant précis. Elles nous proposent d'ouvrir des portes, de faire des prises de conscience, et tout cela dans le seul but de nous aider à évoluer. Je suis toujours le premier témoin des couleurs du mois et leur simple vue me met déjà au travail. J'expérimente ensuite au cours du mois leur énergie, les expériences qu'elles proposent, toujours fasciné par la profondeur de leur message.

Et si août était en couleurs, et si août était... BLEU Clair, KAKI et INDIGO Clair ? Et si en ce mois d'août, nous nous accordions, au-delà du brouhaha ambiant, quelques moments de silence ? Un temps d'introspection, pour aller écouter notre petite voix intérieure (BLEU Clair). Une petite voix intérieure qui viendrait du cœur et qui nous inviterait à oser nous exprimer, à oser dire qui nous sommes ! Oser nous exprimer dans l'énergie du KAKI, c'est oser déplaire si cela s'avère nécessaire pour nous respecter et ne plus avoir peur de ne plus être aimé. C'est ne plus faire de mauvais compromis affectifs, ne plus avoir peur d'être rejeté, car nous restons branchés sur l'énergie de notre cœur. Une énergie qui nous permet de continuer à aimer l'autre même quand ce que nous faisons ou disons lui déplaît. Cette énergie ne pouvant circuler que lorsqu'elle est accompagnée du respect et de l'amour que nous avons également pour nous-même. Ce travail peut provoquer des prises de conscience et des remises en question qui bousculent (INDIGO Clair). Il nous parle de dé-fusion et du fait que notre chemin et celui de l'autre peuvent diverger tout en restant dans l'amour... Beau mois d'août à toutes et tous et à tout bientôt...

>> les couleurs de l'année 2016