Les couleurs du mois

Préambule
Plusieurs personnes m'ont récemment demandé d'où venaient les couleurs du mois, comment je les choisissais ? Eh bien je ne les choisis pas ! J'effectue chaque fin de mois, en un rituel particulier, le tirage des couleurs, c'est-à-dire des énergies, du mois à venir. C'est ce qui explique la répétition fréquente de certaines couleurs par moments et la liberté que je m'octroie alors d'en tirer une troisième pour affiner la lecture de celles-ci. Il est alors utile de nous pencher sur ces répétitions pour avoir une vue d'ensemble d'une plus longue période. En effet, quand une couleur "revient", c'est que le travail n'est pas terminé (chaque couleur, riche de sens, nous renvoie toujours à un travail à faire en vue d'avancer dans notre vie). Il est bon, à ce moment là, de nous y replonger avec une conscience aiguisée ! Le début de cette année a été riche de Gris (clair et foncé), indiquant ainsi des pertes de repères, des doutes, tout comme la possibilité de vivre dans les illusions... Les couleurs sont toujours une invitation à nous regarder nous-mêmes, à regarder sincèrement où nous en sommes à un instant précis. Elles nous proposent d'ouvrir des portes, de faire des prises de conscience, et tout cela dans le seul but de nous aider à avancer dans notre vie. Je suis toujours le premier témoin des nouvelles couleurs du mois et leur simple vue me met déjà... au travail ! j'expérimente ensuite tout le mois leur énergie, les expériences qu'elles proposent, toujours fasciné par la profondeur de leur message. Beaucoup d'entre-vous m'ont demandé du Vert ou de l'Orange. Ce ne sera pas encore le cas ce mois-ci mais les couleurs de mai nous proposent cependant un travail magnifique ! Bonne lecture.

Et si mai était en couleurs, et si mai était... FUCHSIA, TURQUOISE et TRANSPARENT ? Immanquablement, le FUCHSIA de ce mois de mai va nous demander de nous pencher sur nos blessures (enfin ?), à commencer par la principale. Je citerais en exemple celles étudiées par Lise Bourbeau dans son ouvrage* : la trahison, le rejet, l'abandon, l'humiliation et l'injustice, mais cette liste est non exhaustive. Oui, il est temps de nous "réparer" pour avancer car cette blessure nous bloque dans notre vie, générant des comportements de défense inappropriés et nous entrainant à nous méjuger. Le FUCHSIA nous invite à une grande réconciliation avec nous-mêmes ! L'enchainement avec le TURQUOISE a plusieurs sens. Tout d'abord, il nous explique que le "ciel" peut nous venir en aide, encore faut-il que nous lui en demandions ! C'est que nous sommes d'abord invités à reconnaître notre impuissance à nous en sortir seuls... Cette couleur est à la fois celle de la prière et de la Grâce, à nous de l'actionner ! Et j'en viens à un deuxième sens du TURQUOISE, celui qui nous invite à une guérison (et la force de l'Amour (le Vert, bien présent dans le TURQUOISE) y est pour quelque chose ! Tout cela ne pourra se faire qu'en élevant notre niveau de conscience. C'est le TRANSPARENT qui nous attend derrière tout ce travail, c'est-à-dire l'inconnu... De fait, nous connaissons (plus ou moins bien) notre blessure, nous en souffrons et la dorlotons en même temps.Même sans en appréhender tous les aspects, nous sommes avec elle en terrain connu. Que se passerait-il maintenant si nous la guérissions ? Notre blessure est comme un repère que nous sommes invités à lâcher pour un saut dans le... non-connu ! Sans peur et avec l'aide du TURQUOISE, offrons-nous de passer à autre chose ! Je pourrais, pour terminer, résumer l'énergie de ces trois couleurs en un bref message : "Guérissons nos blessures, avec Amour et foi, demain est un autre jour..." . Bon mois de mai et à tout bientôt...

* Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même - Lise Bourbeau (Éditions E.T.C. INC)

L'ambiance musicale colorée du mois

Ave Maria de Gounod (Nathalie Stutzmann)
Now we are free (Lisa Gerrard)
Spente le stelle (Emma Shapplin)
The power of love (Frankie Goes to Hollywood)