Les couleurs du mois

Et si novembre était en couleurs, et si novembre était... ORANGE FONCÉ et ROSE BONBON ? Et si ce mois de novembre était l'occasion de... foncer ? Bouge toi et vas-y à fond, sans retenue, nous souffle (et je devrais plutôt dire "nous crie") l'ORANGE FONCÉ à l'oreille. Couleur d'énergie et du "vivant", l'ORANGE FONCÉ nous invite à vivre avec passion, à vivre... nos passions ! L'énergie est là, qui nous anime pleinement. À nous maintenant de nous bouger, bouger notre corps, bien sûr, mais aussi de vivre nos envies... Cette énergie nous propose de dépasser le cadre triste (de crise ?) dans lequel un certain environnement (politique, social ou médiatique) veut nous maintenir pour l'instant ! Soyons vivants, joyeux, animés... Soyons en mouvement, faisons preuve de créativité, lâchons-nous, et surtout ne bloquons pas cette énergie qui demande à circuler, ce qui pourrait nous faire mal ! Novembre est là pour aller de l'avant, novembre est là pour vivre en puissance et... en douceur ! Le ROSE BONBON vient subtilement nous rappeler que nous aurons un équilibre à trouver ! L'apprentissage d'un nouveau rythme ne se fait pas en un instant et nous serons invités à rester à l'écoute des messages de notre corps, particulièrement en ce qui concerne notre fatigue. Si l'ORANGE FONCÈ nous entraîne à bouger vivement notre corps, le ROSE BONBON nous rappelle de le respecter et de le reposer. Comme on ne passe pas directement de la 2ème à la 5ème vitesse, on ne fait pas pas 1000 kms sans s'accorder de pause. Si le piège de l'ORANGE FONCÉ est de succomber aux excès, celui du ROSE BONBON est de ne pas tenir compte d'une fatigue éventuelle. Ce mélange de couleurs m'évoque une puissance douce. C'est là que se trouve l'équilibre, un équilibre que nous avons à trouver perpétuellement, quelle que soit l'énergie, quelles que soient les couleurs... Novembre est là, foncez maintenant ! À tout bientôt...

L'ambiance musicale colorée du mois

Et c'est parti (Nâdiya)
Bouger bouger (Magic System)
True colors (Cyndi Lauper)
The sweetest taboo (Sade)