Les couleurs du mois

Et si octobre était en couleurs, et si octobre était... MARRON et BLEU CLAIR ? Les couleurs de septembre, et essentiellement le Grenat, nous proposaient d'évoluer et de quitter un style de vie, des comportements ou des croyances, aujourd'hui révolues... Comment faire ce travail de transformation sans entrer dans l'énergie du MARRON ? Cette couleur symbolise notre histoire et particulièrement le poids de celle-ci. Le MARRON évoque les coups durs, subis dans notre passé, et nous parle de l'absolue nécessité de panser ces plaies et de les cicatriser. Bref, il s'agit d'enfin nous alléger en coupant ces liens, lourds, qui nous tirent en arrière et nous empêchent de vivre dans le présent. Nous pouvons rattacher l'idée de "nettoyer" notre passé à celle d'un grand nettoyage de tout ce qui nous encombre aujourd'hui dans notre vie et je parle bien évidemment du "matériel". Il peut être également question de mémoire dans le MARRON et j'aime l'expression "Vivre sans mémoire"... Je l'entends bien sûr ici comme l'expression des mémoires douloureuses à effacer, celles qui affectent nos comportements d'aujourd'hui, et pas comme celle des anciens (empreinte de sagesse) et qui est de l'ordre de la transmission. Que vient alors nous dire ce BLEU CLAIR en prolongement du MARRON ? Celui-ci nous invite à (enfin ?) nous écouter ! Cela peut paraître simple mais lorsque nous répondons à une parole ou à un évènement, nous sommes-nous vraiment écoutés ou sommes-nous dans la réaction, en lien avec un évènement passé, une blessure non cicatrisée ? Il s'agit ici de pouvoir écouter notre petite voix intérieure, profondément... Il s'agit ici de NOUS ÉCOUTER , de sentir, pour commencer à nous exprimer au départ de qui nous sommes vraiment... ! Je vous souhaite un beau mois d'octobre et profitons de celui-ci pour ne pas balayer que les feuilles mortes...


L\'ambiance musicale colorée du mois

Un homme heureux (William Sheller)
Osez Joséphine (Alain Bashung)
Demain (Thomas Dutronc)
Les feuilles mortes (Yves Montand)